poules.jpg

Point de situation grippe aviaire

Du fait de la situation sanitaire satisfaisante au regard de la grippe aviaire (IAHP) en France, le ministre de l'agriculture et de la souveraineté alimentaire a décidé d'abaisser le niveau de risque vis-à-vis de l'IAHP à "négligeable" sur l'ensemble du territoire national.

Par conséquent, la claustration des basses-cours de particuliers n'est plus obligatoire. Cependant, la vigilance reste de mise car l'IAHP est toujours présente dans la faune sauvage.

Vous êtes invités à maintenir a minima la mise à l'abri de l'alimentation et de l'abreuvement et de signaler toute mortalité anormale sur votre basse-cour (par exemple, plusieurs poules retrouvées mortes sur un court laps de temps).

Retrouvez le communiqué de presse de la Préfecture de la Vendée en date du 9 juin 2022 en cliquant sur le lien suivant : http://www.vendee.gouv.fr/IMG/pdf/iahp_point_de_situation_au_8_juin_2022_09-06-2022.pdf?fbclid=IwAR1zd0dFU1hhro8QxJm5Zcvy2TkIRXZcJeRpVMCuMp84gUOVGLzp1wG8Bew